Les premiers mois de bébé : comment s’en occuper les premiers jours ?


Après 9 mois d’attente, c’est la rencontre avec votre enfant. Ce moment émouvant marque aussi une transition importante pour le nourrisson et celle qui l’a porté. Une rencontre qu’il faut accompagner avec bienveillance, douceur, amour, patience et adaptation pour l’accueillir au sein de la famille et le guider dans son développement. Nombreuses sont les questions relatives aux soins à lui apporter : de quoi un nouveau-né a-t-il besoin les premiers mois ? Quand bébé va-t-il faire ses nuits ? Comment faut-il le coucher ? Quels produits d’hygiène utiliser pour sa toilette ? Pourquoi bébé pleure-t-il souvent ? De multiples questions que tout parent et proche se pose. Nous vous apportons des informations clés pour y voir plus clair.

premiers mois de bébé
Source : Pixabay / RitaE

Comment faciliter le retour à la maison avec votre bébé ?

Mettre au monde un enfant est un moment éprouvant et fatiguant. Et le séjour en maternité ne laisse bien souvent pas le temps à la maman de récupérer. Voici 5 conseils à mettre en place pour faciliter votre retour à la maison et vous permettre de profiter pleinement de votre enfant.

  • Une chambre prête : Au-delà de la décoration, veillez surtout à sa fonctionnalité. Un lit aménagé pour son confort et sa sécurité, une lumière douce, des rideaux occultants ou des volets, un meuble avec des vêtements et une température adaptée (19°C).
  • Un siège-auto installé : N’attendez pas votre sortie de la maternité pour apprendre à installer un siège-auto. Anticipez et installez-le au préalable dans la voiture.
  • Avoir les bons numéros à appeler : Pensez à enregistrer les coordonnées de spécialistes qui pourront vous servir en cas d’urgence (sage-femme, pédiatre, médecin traitant, ostéopathe, PMI…)
  • Demander du renfort : Même si ce n’est pas simple de demander de l’aide, vous en aurez besoin à la maison, que ce soit pour les tâches ménagères, les repas ou s’occuper des autres enfants. N’hésitez pas à faire appel à votre conjoint, un parent, un ami ou un proche.
  • Prendre soin de vous : De retour à la maison, la fatigue s’accumule vite mais rassurez-vous, c’est une période de transition. En attendant, prévoyez des temps de sieste, organisez et limitez les visites, conservez des moments de détente et de loisirs (soirée entre amis, cinéma, temps avec votre conjoint, etc.)

Le sommeil du nourrisson : un apprentissage de plusieurs mois pour construire son rythme circadien

L’une des questions relatives aux premiers mois du nourrisson qui revient probablement le plus souvent quand on est parent est « À quel âge bébé fait-il ses nuits ? ». Il n’y a pas de réponse toute faite car le rythme de chaque bébé est différent.

Le sommeil de bébé s’organise en cycles qui évoluent avec l’âge. A la naissance, le cycle circadien du nouveau-né fonctionne encore sur son rythme fœtal, c’est-à-dire qu’il va dormir en moyenne 16 à 20 heures par jour. Il n’est pas en capacité de distinguer le jour de la nuit. Il faut attendre un mois pour que le rythme jour/nuit s’installe chez votre enfant.

Son sommeil va énormément évoluer au cours des 12 premiers mois, et ce, en même temps que son développement neurologique (développement du cerveau). L’introduction des marqueurs de temps, l’instauration de la routine du soir au fil de sa croissance lui permettront de faire ses nuits petit à petit. Il s’agit donc d’une période qui demande de l’attention, du temps et de la patience de la part des parents.

Si le cododo est une très bonne solution les premiers mois (sentiment de sécurité, construction des liens affectifs, etc.), votre enfant devra ensuite apprendre à dormir seul. Mais rassurez-vous, quel que soit le temps que cela prendra, il parviendra à faire ses nuits.

L’alimentation de bébé les premiers mois : repères autour de ses besoins alimentaires et du rythme de ses repas

alimentation bébé
Source : Pexels / Sarah Chai

Dès la naissance, et jusqu’à l’âge de 4 à 6 mois, retenez que les professionnels du médical et de la petite enfance recommandent que l’alimentation d’un enfant soit composée exclusivement de lait. Si l’allaitement est préconisé pour ses nombreux bienfaits (100% naturel, composition qui évolue en même temps que  les besoins de l’enfant, apport de nombreux anticorps), il appartient à chacun de choisir entre l’allaitement et le biberon et de faire de ces moments, des instants privilégiés permettant à la fois de couvrir ses besoins nutritionnels et affectifs. Un contact peau à peau, l’échange de regard, la reconnaissance de votre odeur, etc. un tête-à-tête précieux pour construire vos liens affectifs.

Quand sait-on que son bébé a faim ? Quelle quantité lui donner ? Les premiers jours, le bébé ne donne pas de signaux de faim. Il faudra alors profiter de ses moments d’éveils pour lui donner le sein ou le biberon. Plus tard, vers 2 mois, les rythmes de votre nourrisson s’installent et les signaux de la faim (mouvements de succion, agitation, pleurs intenses) apparaissent. La règle reste l’allaitement à la demande (ou le biberon) même si les quantités demandées de lait varient d’un enfant à l’autre. 

L’eau ne fait son apparition qu’au moment de la diversification alimentaire puisque le lait maternel en contient et que le biberon est composé de lait reconstitué en poudre et d’eau.

Les 100 premiers jours de bébé : une période de grand développement

La motricité de votre tout-petit est liée au développement neurologique. Ainsi, les premiers mois, ses mouvements se limitent à quelques réflexes automatiques et involontaires. En effet son cerveau n’est pas encore assez mâture. On parle de réflexes archaïques dont les principaux se manifestent comme suit :

  • La succion qui lui permet de s’alimenter et de se rassurer émotionnellement ;
  • Le grasping réflex : il s’agit d’un réflexe d’agrippement de votre bébé qu’il maîtrise immédiatement à la naissance. Lorsque vous touchez la main ou les doigts de votre nourrisson, il s’agrippe, en serrant fortement votre index par exemple ;
  • Le réflexe de la marche automatique : en tenant votre bébé debout sous les bras, il a le réflexe de prendre appui puis de lever la jambe, et de faire quelques pas comme s’il pouvait marcher. Ce n’est pas encore pour tout de suite, mais votre enfant anticipe ce mouvement.

Ses facultés motrices encore limitées en font un être fragile à qui il faut apporter des soins spécifiques.

N’ayant pas encore conscience de son corps, il est important de stimuler son sens du toucher. Les moments de peau à peau sont particulièrement importants, les temps de massage également. Ils lui permettront de prendre conscience des contours de son corps et qu’il est un individu à part entière.

À partir de 3 mois, ses mouvements sont plus volontaires. De la même façon, sa vision évolue avec son développement neurologique. Le nouveau-né ne distingue que des contrastes à la naissance. À partir de 2 mois il peut distinguer les couleurs. À 5 mois, sa vision binoculaire se développe (notion de proche et de lointain). Sa vision continue de se perfectionner durant toute la première année de l’enfant. Vous pouvez stimuler cet éveil visuel et sonore au cours de ses 100 premiers jours en préférant des jouets colorés et contrastés, sonores (mais musique douce) et lumineux.

Les pleurs : que faire quand bébé pleure ? Comment apaiser son nourrisson ?

Les pleurs laissent parfois les parents désarmés quant au comportement à adopter, surtout s’ils sont intenses ou fréquents.

Il convient tout d’abord de rappeler que les pleurs sont sa seule façon de s’exprimer jusqu’à l’acquisition du langage et qu’il n’existe pas de caprice à cet âge, mais uniquement des besoins fondamentaux. Il est donc essentiel d’être à l’écoute des pleurs des bébés. Parfois, un simple câlin ou une berceuse pourront combler un manque de sécurité affective ou un trouble émotionnel. Il convient de passer en revue ce qui pourrait causer ces pleurs : a-t-il faim, froid ou au contraire chaud ? Sa couche est-elle propre ? Se sent-t-il en sécurité ou souffre-t-il des coliques du nourrisson ? Etc.

Par la suite, à partir de 2 mois, avec l’apparition des vocalises (sons parlés ou chantés), votre enfant produira des sons différents vous permettant de reconnaître ses besoins en fonction des sonorités émises.

À 3 mois, les premiers gazouillis font leur apparition, vous apprendrez à reconnaître leur signification.

En grandissant, cette évolution liée à sa croissance lui permettra ensuite de commencer à s’exprimer avec le langage corporel, en attendant l’acquisition de la parole.

Pour savoir si votre bébé se sent bien et apaisé, n’hésitez pas à vous fier à ses sourires et les expressions de son visage qui traduisent chez lui un bien-être profond.

Comment laver son bébé et quels produits utiliser ?

Côté hygiène et soins, beaucoup de parents se demandent comment laver son bébé : à quelle fréquence et quels produits utiliser pour faire sa toilette et nettoyer sa peau fragile à cet âge ? Faut-il utiliser un savon doux ou un savon surgras pour peau sèche ?  Vous pouvez utiliser les gels pour corps et cheveux disponibles dans le commerce, mais préférez autant que possible les produits doux et sans parfum pour éviter les risques d’allergies. Il n’est pas indispensable de donner le bain à bébé tous les jours (sauf en période estivale et de chaleur). Un bain tous les deux jours suffit pour un enfant qui sort peu de la maison. Vous pourrez effectuer entre chaque bain sa toilette complète avec une lavette ou une compresse.

Les premiers mois ont donc une importance capitale pour toute la famille durant laquelle chacun se découvre. Répondre aux besoins fondamentaux de votre bébé, c’est lui apporter toute la sécurité dont il a besoin pour se construire et bien grandir. N’hésitez pas à demander de l’aide dès les premiers signes de fatigue ou d’énervement : contactez vos proches, rendez-vous dans le centre de protection maternelle et infantile (PMI) le plus proche de chez vous ou consultez votre médecin généraliste, votre pédiatre ou votre sage-femme. Leur soutien et leurs conseils vous permettront de mieux appréhender vos inquiétudes et de profiter pleinement des premiers jours avec votre enfant.


Sources :

HCSP. Avis relatif à la révision des repères alimentaires pour les enfants âgés de 0-36 mois et de 3-17 ans ; 2020, 41 p.

Réflexes de son bébé à la naissance. Mpédia, 2019. Disponible sur https://www.mpedia.fr/art-premiers-reflexes/

Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Sommeil de l’enfant, de la période fœtale à l’adolescence. Rythmes de l’enfant : De l’horloge biologique aux rythmes scolaires [en ligne]. 2001. Chapitre 3 Sommeil de l’enfant, de la période fœtale à l’adolescence. [Consulté le 03/10/2019]. Disponible sur http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/178/?sequence=8