La Sécurité sociale : une couverture santé indispensable à tout âge


La Sécurité sociale est un service public de protection accessible à tous, permettant de bénéficier de soins et d’avoir un suivi médical tout au long de sa vie, quels que soient ses moyens financiers. Tu en bénéficies dès ta naissance et durant ta scolarité en étant rattaché à la Sécurité Sociale de tes parents. Comment obtenir une carte vitale pour un mineur ?  À partir de quel âge la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) édite la tienne ? Comment fonctionne le système de remboursement ? Réponses dans cet article.

C’est quoi, la Sécurité sociale ?

La Sécurité sociale est le système de protection français qui permet à tous de consulter un médecin et de bénéficier d’une prise en charge. Toute personne majeure (salarié(e), sans emploi, étudiant(e)), dispose d’une carte vitale nominative.

Les mineurs sont rattachés jusqu’à 16 ans à l’un de leurs parents avant d’avoir la leur.

La Sécurité Sociale prend en charge la majorité de tes frais médicaux pour :

  • Consulter un généraliste ou spécialiste (dermatologue, gynécologue, etc.),
  • Faire des analyses de sang,
  • Être hospitalisé (urgences, opérations),
  • Te procurer des médicaments.

Le remboursement est alors effectué selon un barème légal (consultations, analyses, médicaments.)

Est-ce que la carte vitale est obligatoire à 16 ans ?

Oui, elle devient nominative : ta photo figure au recto, tu as ton propre numéro de sécurité sociale.

  • Tu peux rester affilié(e) à tes parents en tant qu’ayant droit : le remboursement s’effectue sur leur compte bancaire et tu continues d’être couvert par leur mutuelle (une complémentaire santé pour être mieux couvert et mieux remboursé).
  • Ou tu peux choisir d’être ayant-droit autonome : tu conserves le régime de santé de tes parents, mais tu es remboursé(e) sur ton compte bancaire.

Tu dois aussi choisir librement ton médecin traitant (dit « de référence »), le professionnel qui te suivra : tu rejoins le parcours de soin et certaines consultations de spécialistes peuvent t’être remboursées à taux plein. Tu es libre de changer de médecin traitant quand tu le souhaites et sans avoir à te justifier. Sache que c’est au médecin d’effectuer la déclaration en ligne ou papier : après traitement par les services de la Sécurité Sociale, l’information apparaitra sur ton compte Ameli.fr.

Conserve ta carte vitale précieusement et présente-la à chaque consultation (rappels de vaccination inclus) pour activer le remboursement automatique sous 5 jours. Tu l’as oubliée ? Le professionnel te remettra un formulaire à remplir et à renvoyer à la CPAM (délais de traitement plus long).

Gratuite, sécurisée et confidentielle, elle contient ton dossier médical et permet un suivi médical complet (changement de médecin traitant, déménagement, consultation auprès d’un spécialiste).

À 18 ans, tu n’es plus relié à tes parents aux yeux de la Sécurité sociale, tu deviens assuré(e) individuellement, même en étant étudiant. Pense à souscrire une mutuelle « jeunes » pour être bien protégé(e), assuré(e) et faire face aux accidents qui peuvent survenir et entraineraient une hospitalisation.

Être couvert en France et en Europe

Grâce à la Sécurité sociale, tu es couvert(e) partout en France. Si tu voyages en Europe (vacances, Erasmus, stages, séjours linguistiques/sportifs), fais une demande de carte vitale pour l’étranger en te connectant à ton compte Ameli (Ameli.fr ou application Ameli). Tu recevras ta carte européenne d’assurance maladie : tu ne paieras pas les consultations et actes médicaux si tu te rends dans les structures publiques du système de santé du pays. Pour les dépenses effectuées, le remboursement s’effectue après envoi à la CPAM des factures de consultation, tickets de pharmacie (achat de médicaments), ordonnance et document « Soins reçus à l’étranger » téléchargeable sur internet et dument rempli.

Tu ne vis plus avec ta famille ? Sous conditions, tu peux également bénéficier de la Complémentaire santé solidaire (ex-CMU et CMU-C), qui te permet de ne pas payer la plupart des consultations médicales et des médicaments prescrits. Renseigne-toi auprès des services de ta CPAM.

Source : Secu-jeunes.fr. (page consultée le 07/04/2020). Site édité par l’EN3S (École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale – https://secu-jeunes.fr/