Urgence médicale : réagir vite et bien !


Pas si simple de distinguer une situation d’urgence médicale d’un cas bénin ! Certaines blessures peuvent être impressionnantes mais non graves, et à l’inverse, il y a des situations où l’on ne voit pas forcément le danger. Quoi qu’il en soit, il faut pouvoir agir très vite et savoir vers qui s’orienter.

3 situations nécessitant un appel d’urgence

Une urgence médicale, c’est une situation nécessitant une intervention médicale rapide. La vie de la victime peut être en jeu et il faut agir au plus vite, notamment en cas de :

  • perte de connaissance : les causes de ce malaise peuvent être multiples (hypoglycémie, crise d’épilepsie, traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, crise cardiaque, surdosage de médicaments, ingestion d’un produit toxique…)
  • douleur thoracique : elle peut être le signe d’un infarctus du myocarde appelé aussi crise cardiaque, ce qui correspond à la destruction d’une partie du muscle du cœur.
  • trouble neurologique : qui peut être à l’origine d’un AVC (accident vasculaire cérébral). Par exemple, des troubles de la vision ou une perte de motricité dans un bras.

Avant de se précipiter aux urgences, le mieux est d’appeler le 15 pour avoir un avis médical.

Comment réagir en cas d’urgence médicale ? Pass’Santé Jeunes & Florian Poivre, infirmier et sapeur-pompier

Qui appeler ? Les numéros d’urgence à retenir

En fonction de la situation, tu peux contacter différents numéros gratuits. Sache que même sans crédit ou verrouillé, un smartphone peut toujours être utilisé pour joindre les numéros d’urgence.

15 : le SAMU (Service d’Aide Médicale d’Urgence). Tu seras alors mis en relation avec un médecin qui te dira ce que tu peux faire et qui enverra, si besoin, les services de secours adaptés.
18 : les pompiers. C’est le service qui est chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Ils sont également chargés de porter secours aux personnes victimes d’accidents, de sinistres ou de catastrophes naturelles. Ils sont en lien avec le SAMU pour intervenir rapidement sur place.
112 : c’est le numéro d’urgence qui fonctionne dans tout l’espace européen, à utiliser si tu te trouves dans l’un de ces pays ;
17 : Police secours ou la Gendarmerie. Tu peux les contacter si quelqu’un a un comportement dangereux ou violent pour les autres ou pour lui-même.
01 40 05 48 48 : le centre antipoison. A contacter en cas de surdose (de médicament ou de drogue), ou d’ingestion d’un produit toxique ou de quelque chose qui n’est pas destiné à la consommation humaine.

urgence médicale
Source : AdobeStock

Quelques exemples où une consultation médicale est nécessaire

Tu peux être confronté à plusieurs types d’urgence médicale. Voici quelques symptômes qui doivent t’alerter et t’inciter à consulter sans délai.

Le coma éthylique

Une personne entre en coma éthylique lorsqu’elle boit une quantité d’alcool trop importante. Il peut ainsi se manifester par une perte de connaissance, une respiration irrégulière, une perte du tonus musculaire ou une baisse de la température corporelle. Si tu observes l’un de ces symptômes, alors il est important de mettre la personne en PLS (position latérale de sécurité) et de la couvrir. Appelle tout de suite le 15.

La crise d’angoisse

Une attaque de panique ou d’angoisse aiguë se caractérise par une peur soudaine et intense, bien délimitée dans le temps (de quelques minutes à une heure). Elle se manifeste par des palpitations cardiaques ou des battements de cœur accélérés, des sensations d’essoufflement ou de manque d’air, des frissons ou des bouffées de chaleur, des sensations de dérobement des jambes (comme si elles allaient lâcher), des tremblements ou des fourmillements, des sensations de vertige, etc.

Le saignement de nez

La plupart du temps, le saignement de nez est sans gravité, quelques bons gestes suffisent à l’arrêter. Dans certains cas, un écoulement de sang important se fait par les deux narines et dans l’arrière-gorge. Il est alors important de consulter un médecin.

La torsion de testicule

C’est un entortillement du cordon contenant les veines et artères qui irriguent le testicule. Elle peut endommager la glande génitale de manière irréversible, c’est pourquoi elle nécessite une intervention chirurgicale rapide. Une douleur très vive survient brusquement au niveau d’une seule bourse. Elle est très rapidement intense, irradie vers l’aine et la région lombaire. Elle peut aussi s’accompagner de nausées, de vomissements ou d’un malaise. Ce problème peut survenir en pleine activité la journée ou bien te réveiller brusquement la nuit.

L’œdème de Quincke

Il se traduit par un gonflement rapide de la peau et des muqueuses au niveau de la tête et du cou. Ce phénomène est lié à une réaction inflammatoire ou allergique. S’il s’accompagne de difficultés respiratoires, malaises ou symptômes digestifs, alors il doit être pris en charge en urgence.

Le pneumothorax

Il se caractérise par la présence anormale d’air dans la cavité pleurale (l’enveloppe du poumon). Il se manifeste par une douleur brutale située d’un seul côté du thorax, tel un point de côté parfois intense. Cette douleur augmente à l’inspiration ou lors de la toux et peut s’accompagner d’un essoufflement.

dans quels cas aller aux urgences
Source : AdobeStock

Les gestes qui sauvent

En attendant l’arrivée des secours, voici quelques bons réflexes à adopter :

  • sécurise l’espace autour de la victime (loin de toute source de danger)
  • appelle les secours et ne raccroche pas tant qu’ils ne t’ont pas dit de le faire
  • reste à ses côtés, parle-lui et rassure-la, afin d’éviter qu’elle ne s’endorme ou ne panique.

Savais-tu qu’il était possible de se former aux gestes de premiers secours ? La formation de base est le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1). Elle est accessible à tous, sans connaissance préalable et à partir de 10 ans. Sa durée est de 8h environ. Des sessions sont organisées régulièrement près de chez toi.


Sources :

AMELI.FR. Pathologies et situations d’urgence. Disponible sur : https://www.ameli.fr/cote-d-or/assure/sante/urgence/pathologies (consulté le 27/12/23)

AMELI.FR. Avant d’aller aux urgences, faire le 15 est le bon réflexe. Disponible sur : https://www.ameli.fr/cote-d-or/assure/actualites/avant-d-aller-aux-urgences-faire-le-15-est-le-bon-reflexe (consulté le 27/12/23)

COLLÈGE NATIONAL DES UNIVERSITAIRES DE MÉDECINE D’URGENCE R2C. Urgences et défaillances viscérales aiguës (4e édition). Paris : Medline, 2022, 640 p.

SANTÉ BD. Comment prévenir et aller aux urgences ? Disponible sur : https://santebd.org/les-fiches-santebd/urgences-hopital/je-vais-aux-urgences-comment-jarrive-aux-urgences#description_bd (consulté le 27/12/23)

SERVICE PUBLIC.FR. Les numéros d’urgence à connaitre. Disponible sur : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15841 (consulté le 27/12/23)