Pesticides et santé : comment limiter l’exposition ?


La France est le 1er pays consommateur de pesticides en Europe et la population y est largement exposée : les effets sur la santé de ces substances sont encore mal connus. Cet article fait le point sur ce sujet et te propose quelques conseils pour t’en protéger …

Les effets des pesticides sur la santé

Les pesticides sont des substances chimiques destinés à prévenir, contrôler ou éliminer des organismes jugés « nuisibles », comme des mauvaises herbes, des champignons ou des insectes. Ils sont largement utilisés, particulièrement en agriculture, mais aussi dans des zones non agricoles (espaces publics, jardins amateurs, habitats). Les produits phytosanitaires ont des effets néfastes pour l’environnement (dévitalisation des sols, déclin des abeilles, pollution des milieux aquatiques et des eaux souterraines, pollution de l’air, etc.).

pesticides-sante
Source : Silviarita / Pixabay

Certaines substances persistent pendant des années dans l’environnement et se retrouvent dans la chaine alimentaire. Plusieurs produits phytosanitaires contiennent en outre des perturbateurs endocriniens qui agissent sur notre système hormonal.

A long terme, les utilisateurs de pesticides (agriculteurs, salariés de l’agro-alimentaire, etc.) s’exposent à des risques de cancers (prostate, sang, cerveau), de maladie de Parkinson, de troubles de la fertilité et de la reproduction, ou d’asthme.

Des risques existent également pour la santé des femmes enceintes, des nouveaux-nés et des jeunes enfants : fausse-couches, malformations, petit poids de naissance, troubles du développement, et cancers (leucémies, etc.).

De nombreuses études sont en cours afin de déterminer plus précisément les effets de ces produits chimiques sur notre santé. Les mélanges de substances (pesticides et autres) et les doses auxquelles nous sommes exposés quotidiennement pourraient donner lieu à des impacts sanitaires difficilement prévisibles : c’est le fameux « effet cocktail ».

Qui est concerné ?

A la campagne comme à la ville, tout le monde est exposé aux pesticides en permanence. Les pesticides peuvent en effet être présents dans l’air, dans l’eau, dans les sols et les poussières. Les principaux risques d’exposition à ces produits sont :

  • le fait de travailler avec des pesticides (contact via la peau ou l’air)
  • l’alimentation
  • l’utilisation de pesticides et d’insecticides à la maison ou dans son jardin
  • le fait d’habiter à proximité de surfaces agricoles ou viticoles sur lesquelles des pesticides peuvent être pulvérisés.
pesticides-danger
Source : Th G / Pixabay

Comment se protéger des pesticides au quotidien ?

Au niveau individuel

Il est possible de réduire notre exposition aux pesticides, même s’ils sont présents dans notre environnement, en adoptant certaines habitudes :

  • laver ou peler les fruits et légumes avant de les consommer ;
  • privilégier des produits issus de l’agriculture biologique : elle te garantit des produits sans pesticide ni OGM, soumis à des contrôles réguliers. Cela ne te coûtera pas forcément plus cher, il suffit d’adapter tes habitudes de consommation : consommer des protéines végétales, des fruits/légumes de saison, acheter local, cuisiner maison, etc. On trouve désormais sur différents produits non bio des labels « sans résidus de pesticides » ou « cultivé sans pesticide » ;
  • choisir des fruits et légumes de saison ;
  • préférer les produits répulsifs naturels aux insecticides. Des alternatives existent pour les moustiques (huile essentielle de géranium), les poux (huile essentielle de lavande) ou les puces (vinaigre de cidre dilué, etc.) ;
  • si tes parents ont un jardin, incite-les à se tourner vers des méthodes de jardinage naturel sans produits chimiques ;
  • pour le ménage, privilégie les produits ménagers naturel (avec écolabel) ou faits maison. Si tu souhaites les fabriquer toi-même ou avec tes parents, de nombreuses recettes faciles existent !
jardiner-naturel
Source : Markus Spiske / Unsplash

Au niveau des collectivités

Récemment, des dispositions ont été prises pour interdire les pesticides dans les lieux de vie publics : parcs et jardins, certains équipements sportifs, les campings, les cimetières, les écoles, les établissements de santé, lieux de travail et zones commerciales, etc.

Par ailleurs, l’épandage aérien des pesticides a été interdit en 2014, ainsi que la pulvérisation terrestre à proximité des lieux accueillant des publics sensibles (enfants, etc.).

Depuis le 1er janvier 2019, leur vente et leur utilisation est interdite pour les particuliers et jardiniers amateurs. Il est possible de rapporter les produits non utilisés et leurs emballages dans une déchetterie ou dans un point de collecte.

L’objectif d’ici à 2050 est de réduire de moitié l’utilisation des pesticides en France. En attendant, le principe de précaution s’impose …


Sources :

ESET BFC. 2 minutes, tout compris ! Les pesticides. Disponible sur : https://www.youtube.com/watch?v=rkhfGZAyZgg

Santé publique France. Dossier Pesticides. Disponible sur : https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/exposition-a-des-substances-chimiques/pesticides

Inserm. Pesticides : Effets sur la santé, une expertise collective de l’Inserm. Disponible sur : https://presse.inserm.fr/pesticides-effets-sur-la-sante-une-expertise-collective-de-linserm/8463/

Banque des territoires. Interdiction des pesticides : la liste des lieux de vie préservés s’élargit. Disponible sur : https://www.banquedesterritoires.fr/interdiction-des-pesticides-la-liste-des-lieux-de-vie-preserves-selargit

Générations futures. Pesticides et santé : tous concernés ! Disponible sur : https://victimes-pesticides.fr/wp-content/uploads/2016/02/Pesticidessante.pdf