Consommation d’alcool : 4 idées reçues qui ont la vie dure


Les années collège, c’est parfois l’âge des premières soirées entre potes, des premières sorties au bar. L’âge où on a envie de faire de nouvelles expériences, et boire de l’alcool peut en faire partie, parce qu’on veut être comme les autres, voir quel effet ça produit, avoir l’impression d’être sûr(e) de soi… Dans ce cas, mieux vaut avoir les idées au clair sur les effets de la consommation d’alcool sur le corps. Voici 4 idées reçues pour démêler le vrai du faux*.

Première idée reçue : consommer une bière est moins dangereux qu’un verre de vodka

FAUX. C’est une idée reçue très répandue chez les jeunes. La quantité d’alcool pur est la même que tu boives une bière de 25 cl ou un verre de vodka de 3 cl ! Ton taux d’alcoolémie sera identique. Le danger est donc d’enchainer les verres et de mélanger les types de boissons alcoolisées.

Second préjugé : mélanger l’alcool avec du jus de fruits ou des sodas limite les risques 

NON, et c’est même le contraire, car le sucre ne fait que diluer le goût, mais la consommation d’alcool (quantité) reste la même. Tu vas donc avoir tendance à boire davantage. Et tu dois savoir que le sucre fait monter le taux l’alcoolémie avec rapidité. Résultat : tu te sens ivre plus rapidement.

Croyance numéro 3 : il n’y a pas de risque à être saoul(e) ou à prendre une cuite de temps en temps

FAUX. Il suffit malheureusement d’une seule consommation excessive pour se mettre en danger. La consommation de boissons alcoolisées provoque des pertes de mémoire, altère le jugement, modifie la vision et allonge le temps de réaction. On est moins alerte, on peut prendre des risques sans s’en rendre compte, se laisser influencer et réaliser des choses que l’on ne ferait pas habituellement :  donner son consentement pour une relation sexuelle sans le vouloir réellement, autoriser des photos de soi saoul(e) et les voir publiées sur les réseaux sociaux, se battre… Une consommation d’alcool importante en termes de quantité peut même te faire perdre connaissance : c’est le coma éthylique. En effet, une trop forte consommation d’alcool empêche le cerveau de fonctionner et de te plonge dans un sommeil profond dont les conséquences peuvent être graves voire fatales.

Bref, peu importe la situation : garde le contrôle ! Et rappelle-toi que tu n’es pas obligé(e) de boire pour t’amuser. D’ailleurs, la majorité des jeunes de ton âge ne boit pas ! … Si tes amis insistent pour que tu boives, tu peux aussi réfléchir à des astuces pour résister à la pression du groupe et poser te fixer tes limites pour ta consommation.

Vrai ou Faux :  il faut 30 min pour éliminer sa consommation d’alcool

FAUX. L’alcool est rapidement absorbé par ton organisme : l’alcoolémie est à son maximum 30 minutes (si tu es à jeun) voire 1h (si tu as mangé) après avoir bu. Mais il faut beaucoup plus longtemps à ton corps pour éliminer l’alcool absorbé : pour te donner quelques notions, retiens que dès qu’un adulte arrête de boire, son taux d’alcoolémie diminue de 0,1 g par heure… Il lui faudra donc 5h pour être à zéro s’il a un taux d’alcoolémie de 0,5g/l.  Mais ATTENTION, si tu as 18 ans et ton permis de conduire, la limite autorisée par la loi pour un jeune conducteur est de 0,2 g/l : ce seuil peut être atteint dès le 1er verre ! Enfin, rappelle-toi que seul le temps permet de dessaouler : il n’existe aucun remède miracle pour accélérer les choses, ni le café, ni une douche froide ! Penses-y lors de ta prochaine consommation.


*Source : Jeunes.alcool-info-service.fr. (page consultée le 24/03/2020). Site édité par Santé Publique France- https://jeunes.alcool-info-service.fr/alcool/Vrai-Faux