L’activité physique chez les enfants : pourquoi bouger est important 


Pour bien grandir et être en bonne santé il est nécessaire de manger sainement et bouger un minimum. L’activité physique chez les enfants est primordiale pour leur développement moteur et cognitif et leur bien-être mental . Dans cet article, nous proposons de revenir sur les recommandations faites dans le cadre de la politique de santé et sur les bienfaits de l’activité physique pour les jeunes. Enfin, nous vous proposerons quelques conseils pour bien choisir les activités extrascolaires sportives et des exemples pour bouger en famille  !

Activite physique et sportive des enfants

Activité physique durant l’enfance : définition et statistiques 

On parle d’activité physique et sportives pour « tous les mouvements corporels produits par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au-dessus de la dépense de repos. Elle comprend tous les mouvements de la vie quotidienne, y compris ceux effectués lors des activités de travail, de déplacement, domestiques ou de loisirs » . Pour bébé comme pour les 3/8 ans, il est important de faire bouger et faire travailler les muscles pour bien grandir et prévenir certaines maladies et certains risques (maladies cardiovasculaires, surpoids et obésité).

Les statistiques sur l’activité physique chez les enfants révèlent malheureusement une pratique insuffisante et limitée seulement au cadre scolaire : à savoir 1h30 à 2h par semaine, ce qui est largement insuffisant. Pourtant, la sédentarité est un facteur de risque de maladies chroniques. La diminution de la sédentarité présente des bénéfices pour la santé.

Activité physique et santé 

Les bienfaits de la pratique d’une activité physique ne sont plus à démontrer : prévention de maladies et de pathologies chroniques, renforcement musculaire et souplesse sont autant d’avantages. Mais ce ne sont pas les seuls ! Au niveau du bien-être mental, les bénéfices sont incommensurables.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’activité physique procure une sensation de bien-être ? Parce qu’il favorise et accélère la libération :

  • D’endorphines : hormones qui inhibent la douleur et provoquent une sensation de bien-être et d’euphorie parfois ;
  • Et de la dopamine : hormones du plaisir et de la vigilance.

Pratiquer une activité physique permet de se sentir bien, mais aussi d’accepter son corps et de gagner en estime de soi. C’est aussi grâce à ces 2 hormones que nos enfants ont l’occasion de se libérer des tensions, du stress et de l’angoisse !

Mais combien d’heures d’activités physique et sportives par semaine pour les petits ? Les recommandations de l’Anses sont spécifiques à chaque tranche d’âge. Elles tiennent compte des besoins journaliers et des aptitudes des plus jeunes :

  • Pour les moins de 5 ans : l’activité doit être de faible intensité et vise à favoriser leur développement moteur, leur motricité fine, la coordination des gestes, l’appropriation du corps. À cet âge, l’enfant doit être actif (et non faire du sport). Il est recommandé de bouger au moins 3 heures par jour par le biais d’activités physiques et de jeux (marcher, courir, sauter, activités ludiques…).
  • Pour les enfants de 6 à 11 ans : l’activité physique doit être d’intensité modérée à élevée, pendant au moins 1 heure par jour.

Retrouvez sur le site mangerbouger.fr des conseils et des idées d’activités pour les enfants de 0 à 11 ans.

Bouger pour prévenir l’obésité et le surpoids 

Vous l’aurez donc compris, le duo gagnant est : activité physique régulière et alimentation équilibrée chaque jour. La sédentarité peut engendrer des conséquences négatives. Sans les supprimer complètement, il convient de limiter le temps passé devant les écrans. Aussi, il convient de proposer une alimentation saine répondant à leurs besoins nutritionnels.

Vous pouvez aisément vérifier si votre enfant est en surpoids en suivant régulièrement sa courbe poids/taille. En effet, ne vous focalisez pas uniquement sur son poids, mais l’adéquation taille/poids. Vous disposez, dans son carnet de santé, d’une page spécifique : en croisant son poids et sa taille, vous voyez immédiatement s’il se situe dans le couloir de couleur (donc la moyenne), en dessus, ou en dessous. C’est ce que les professionnels de la nutrition appellent l’Indice de Masse Corporelle (IMC).

Lors de chaque visite médicale ou lors des examens obligatoires le médecin ou le pédiatre met à jour ces informations.  

Toute activité physique est bonne à prendre. Ainsi, évitez la poussette dès qu’il sait marcher et emmenez-le pour faire des petites promenades à pied. L’enfant imite ses parents alors si vous veillez à garder un style de vie actif, vos enfants feront de même. Veillez à ne pas le laisser se complaire dans des loisirs sédentaires.

Quelles activités physiques choisir pour votre enfant ? 

Activite physique pour enfant a pratiquer en famille

Pour que bouger reste un plaisir, choisissez une activité physique en fonction de ses goûts ou de ses préférences. Il existe un large choix de sports, qui se pratiquent individuellement ou en groupe : football, volley-ball, basketball, tennis, équitation, hockey, judo, danse, badminton, natation, course à pieds, patinage et même cours de cirque et yoga. Tout est possible ! Il faut s’y prendre un peu en avance afin de vous assurer d’avoir une place à la rentrée. Beaucoup de clubs ouvrent leurs inscriptions dès le mois de juin, pensez-y.

Trouvez ensemble (s’il est en âge de s’exprimer) une discipline dans laquelle il a des aptitudes, ou une qu’il a envie de découvrir. Intéressé et voyant ses progrès, il gagnera en confiance et se sentira estimé.

Compte tenu des recommandations officielles, notez que :

  • Pour les petits, jusqu’à 3 ans : les sorties au parc, aires de jeux extérieures, ou structures indoor avec toboggans et piscines à balles (elles rencontrent un franc succès) sont parfaites. De plus en plus de structures proposent aussi désormais des cours de « baby-gym ».
  • Pour les grands (3 ans et plus) : l’activité peut être envisagée avec des cours, des séances courtes ou plus intenses ou l’inscription en club pour les passionnés.

Attention cependant à ne pas surcharger votre petit avec trop d’activités physiques, ce qui pourraient perturber son rythme biologique. Si bouger est bon pour sa croissance, il a aussi besoin de repos et de sommeil. Ne tombez pas dans la suractivité, source de blessures et de fatigue intense. Tout est question d’équilibre et de nature, certaines familles sont de toute façon plus sportives que d’autres et la propension des enfants à l’activité physique est différente.

 

Le sport en famille, sans se ruiner, c’est possible !

L’activité physique peut aussi être source de loisirs en famille. Il n’est pas nécessaire de se serrer la ceinture pour se dépenser physiquement. Voici quelques idées pour pratiquer une activité physique régulière en famille :

  • Les sorties vélo,
  • Les promenades dans la nature à pied et les randonnées pédestres,
  • Les parcours de gymniques en plein air,
  • Les sauts dans les flaques et dans les feuilles à l’automne,
  • Les batailles de boules de neige et les sorties en luge en hiver,
  • Les chasses au trésor dans le jardin,
  • La danse à la maison.

Profitez également des initiations sportives et des journées portes ouvertes pour élargir vos horizons et bouger tous ensemble.

Il est fondamental d’initier son enfant à la pratique d’une activité physique régulière. En effet, au-delà de bouger et d’être bien dans son corps, le sport véhicule des valeurs universelles importantes pour son quotidien : le respect de l’autre, le dépassement de soi, le goût de l’effort, la tolérance, le respect des règles, la concentration, l’esprit d’équipe, la solidarité et la cohésion !


ANSES. Infographie Activités physiques – enfants et adolescents. En ligne : https://www.anses.fr/fr/content/infographie-activit%C3%A9s-physiques-enfants-et-adolescents (consulté le 17/12/2019)

Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité. En ligne : http://www.onaps.fr/l-onaps/.  (consulté le 17/12/2019)

Mangerbouger.fr. Site pédagogique du Programme National Nutrition Santé édité par le Ministère de la Santé. En ligne : https://www.mangerbouger.fr/pro/education/s-informer-2/les-jeunes-et-l-activite-physique/un-niveau-d-activite-physique-insuffisant.html  (consulté le 17/12/2019)

Paprica. Comment bouger avec son enfant. En ligne : https://www.paprica.ch/wp-content/uploads/1_PAPRICA_dep_0_9_pg_fr.pdf (consulté le 17/12/2019)