Modes de garde : Lequel choisir ?


Comme tout nouveau parent, vous vous posez de nombreuses questions. Mais surtout celui du choix du mode de garde pour votre petit dernier. Votre congé maternité ou paternité prend fin d’ici peu et le retour à votre emploi se profile. Devant une multitude de possibilités, il est parfois difficile de faire son choix et ça se comprend.  Découvrez dans cet article, les différents modes de garde qui peuvent s’offrir à vous pour guider votre choix au plus proche de vos attentes.

Accueil collectif

Les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE) peuvent accueillir vos enfants dès la fin du congé maternité et jusqu’à l’âge de 6 ans. Les âges d’accueil et les conditions d’inscription peuvent varier en fonction de chaque établissement. Les tarifs peuvent également être spécifiques à chaque structure en fonction des modes de gestion et de conventionnement avec la Caisse d’allocations familiales (CAF). N’hésitez pas à vous renseigner  auprès de votre Caisse. 

Pour pouvoir être accueilli dans ces structures, les vaccins de votre enfant doivent être à jour. 

Les aménagements sont conçus pour favoriser le développement et l’éveil des enfants. Toute structure de ce type doit respecter des normes de sécurité et d’encadrement. Ainsi, pour recevoir des enfants, une crèche doit obtenir un avis ou une autorisation de fonctionnement délivré par le conseil départemental.

La crèche

Il existe différents types d’établissements : les crèches collectives (ou multi-accueil), familiales, parentales, d’entreprise.

La crèche (ou multi-accueil) est une structure collective gérée par un organisme public ou privé. La crèche peut accueillir votre enfant à partir de 2 mois de manière régulière ou occasionnelle (vaccins à jour sauf contre-indication médicale avec certificat). Il pourra y rester jusqu’à son entrée en maternelle. Il est recommandé de faire une pré-inscription avant la naissance de votre enfant pour être sûr d’avoir une place en temps et en heure avant votre reprise.

Une participation financière vous sera demandée en fonction de vos revenus et de votre situation familiale. Elle est donc différente d’une famille à l’autre.

La crèche familiale – ou accueil familial – cumule les avantages de la crèche collective et de l’assistante maternelle agréée. En effet, les enfants sont gardés au domicile de l’assistante maternelle, en présence de trois autres enfants au maximum. Une à deux fois par semaine, l’assistante maternelle agréée emmène les enfants dont elle a la garde dans les locaux de la crèche familiale : c’est l’occasion pour eux de rencontrer d’autres enfants, pour une meilleure socialisation.

La crèche parentale est gérée par une association (association 1901 dans la majorité des cas) et est portée par les parents.

Les crèches parentales,  accueillent les enfants de 2 mois à 4 ans (ou 6 ans en périscolaire).

Elles proposent généralement de l’accueil régulier et/ou de l’accueil occasionnel pour une vingtaine d’enfants (25 maximum).

Les horaires sont propres à chaque association. Une équipe pluridisciplinaire constituée d’un/une directeur/directrice (EJE, puéricultrice ou médecin) et de plusieurs professionnels (éducatrices de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture..) encadre les enfants.

Les parents, souvent membres de l’association, contribuent à la gestion de la crèche : ils participent à la garde des enfants (les temps de permanences sont propres à chaque association), mais aussi à l’entretien des locaux et du matériel. Les parents peuvent être présent au sein même de l’association en qualité de président, trésorier, secrétaire..

Une crèche d’entreprise est une crèche intégrée à une entreprise qui souhaite offrir un service de garde d’enfants à ses employés. Renseignez-vous  auprès de votre employeur.

La micro-crèche

La micro-crèche accueille jusqu’à 10 enfants simultanément, de manière régulière ou occasionnelle.

Vous pouvez y inscrire vos enfants pour un accueil régulier ou occasionnel.

Les haltes-garderies 

Une halte garderie est une structure qui permet de faire garder son enfant ponctuellement. Ce mode de grade est adapté pour les parents qui ont besoin d’une prise en charge de leur enfant pour quelques heures, de façon ponctuelle ou temporaire.

Il présente aussi l’avantage de sociabiliser l’enfant quelques heures par semaine.

Les horaires dépendent des haltes-garderies, certaines sont ouvertes uniquement le matin, d’autres les journées complètes, cependant les structures privées peuvent être plus souples dans la durée d’accueil. Les repas ne sont pas toujours proposés.

Le jardin d’enfant

Gérées par une collectivité territoriale (conseil général, commune) ou un gestionnaire privé (entreprise, association,…), ces structures accueillent les enfants non scolarisés ou scolarisés à temps partiel, à partir de 2 ans et jusqu’à 6 ans. 

Dans ce mode d’accueil journalier, différentes activités spécifiques d’éveil sont proposées par les éducateurs de jeunes enfants, responsables de ces structures.

Accueil individuel 

Les assistant.e.s maternel.le.s agréé.e.s (AM)

Les assistants maternels accueillent les enfants à leur propre domicile

Chaque assistant maternel doit obtenir un agrément, délivré par le Conseil départemental. Celui-ci atteste d’un logement respectant des conditions d’accueil et de sécurité adaptées aux jeunes enfants mais également de ses capacités personnelles à accueillir en toute sécurité les enfants, assurer leur santé et leur éveil. Un suivi minutieux est réalisé par la PMI (Protection Maternelle et Infantile). 

L’agrément des assistants maternels spécifie le nombre et parfois l’âge des enfants qu’ils peuvent accueillir simultanément à leur domicile. Ils doivent établir un contrat et c’est le parent qui est l’employeur. 

C’est un mode de garde qui peut s’adapter aux besoins des parents en accord avec l’assistant maternel : à temps complet, à temps partiel voire en périscolaire pour les parents ne pouvant pas amener ou récupérer leurs enfants à l’école ou travaillant à des horaires plus spécifiques (tôt le matin ou tard le soir par exemple).

L’assistant maternel peut accueillir votre enfant dès la fin du congé maternité. Les vaccins devront être à jour et vous devez fournir le carnet de santé à votre assistant maternel.

Les tarifs dépendent de plusieurs critères qui seront définis par l’assistante maternelle elle-même

La M.A.M : Maison des Assistant.e.s Maternel.le.s

Deux à quatre assistants maternels agréés peuvent choisir d’exercer leur activité dans des locaux extérieurs à leur domicile et se réunir pour accueillir les enfants dans un seul et même local. Un agrément est toujours nécessaire pour accueillir les enfants, notamment pour les locaux afin de garantir la sécurité, la santé et l’éveil des enfants. Les MAM peuvent accueillir aux maximum 16 enfants.

Le mode de garde, qu’il soit complet ou partiel, sera adapté selon les besoins des parents et en accord avec la MAM. 

L’âge, les tarifs et les conditions sont fixés par les assistants maternels.

La garde à domicile

La nounou ou auxiliaire parentale est une personne qui viendra à votre domicile garder votre ou vos enfants. Souvent appréciée des parents qui sont rarement chez eux, ce mode de garde permet à l’enfant d’évoluer et grandir dans son environnement. C’est aux parents d’employer directement la nounou avec signature d’un contrat. Il n’y a pas besoin de diplôme pour être nounou, c’est donc aux

parents de bien choisir et ne pas hésiter à poser toutes les questions utiles pour être sûr des compétences de cette personne.

C’est un mode de garde qui peut être assez flexible en fonction des besoins des parents, surtout pour ceux qui doivent s’absenter la nuit.

Il n’y a pas d’âge minimum pour faire garder votre enfant par une nounou. Le tarif sera fixé par les parents et cette dernière. Sachez que même avec ce mode de garde vous pourrez prétendre aux aides de la CAF suivant vos revenus.

La garde partagée

La garde partagée est un principe simple et économe. Deux familles embauchent une seule et même nounou. Ainsi elles partagent les frais de garde. Une bonne organisation doit aussi être de rigueur, elles peuvent ainsi mettre en place un roulement pour qu’une semaine la garde s’effectue au domicile d’une famille puis la semaine d’après, dans l’autre.

C’est un excellent mode de garde pour des parents voisins, par exemple, qui ont tous deux besoins d’une nounou. Tout le monde y trouvera son avantage.

Les conditions sont les mêmes que si la nounou n’intervenait que pour une seule famille. Un contrat doit tout de même être établi entre les deux familles et la nounou.

La baby-sitter

À ne pas confondre avec une nounou, la baby-sitter est une personne qui gardera votre enfant ponctuellement. Elle interviendra à votre domicile lorsque vous avez besoin de vous absenter quelques heures de temps en temps

Ce sont généralement des jeunes filles étudiantes qui se prêtent à ce mode de garde. Bien que plusieurs n’hésitent pas à donner un petit billet en échange du service de garde, c’est une prestation qui doit être déclarée et faire l’objet d’un contrat mais aussi d’une déclaration auprès de votre assureur. Vous pourrez ainsi prétendre aux aides de la CAF même si ce n’est que quelques heures dans le mois voire même dans l’année.

Là aussi, il n’y a pas d’âge minimum pour confier votre enfant à la baby-sitter. Assurez-vous tout de même des bonnes compétences de cette dernière.

Jeune fille au pair ou jeune au pair

C’est un mode de garde qui tend à se démocratiser. Le principe est d’accueillir chez vous un jeune qui est en voyage à l’étranger en échange de ses services de baby-sitting et autres petits services. C’est un procédé très développé dans les pays anglo-saxons. Généralement, ce sont des jeunes étudiants qui souhaitent apprendre votre langue et votre culture. Vous jouez le rôle de famille d’accueil.

En échange d’une chambre individuelle et d’un peu d’argent de poche, votre jeune  au pair s’occupera de vos enfants et des tâches ménagères simples.

 Les R.A.M: Relais Assistant.e.s Maternel.le.s

Ce sont des lieux d’information et d’échanges entre les parents et les assistants maternels et des professionnels de la petite enfance. Vous pourrez y trouver la liste des assistants maternels agréés de votre secteur ainsi qu’une aide pour établir le contrat.  Les professionnels des relais pourront vous guider dans le choix des questions et des points à aborder lors du choix de l’assistant maternel.

Le choix du mode de garde est une étape importante pour les parents et l’enfant. Il est important de prendre le temps de faire son choix de type de mode de garde. La période d’adaptation est une étape clef indispensable à un accueil serein dans de bonne conditions. Ce temps nécessaire vous sera proposé dans chacun des type de mode de garde, pour permettre à l’enfant de prendre ses repères et à chacun de mieux appréhender la séparation parents/enfants.  

Concernant les aides de la CAF, le complément de libre choix du mode de garde est quasiment valable pour tous ces modes de garde. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre CAF. Une somme mensuelle pourra vous être attribuée en fonction de votre quotient familial et de vos revenus.


Sources :

Caisse Nationale des Allocations Familiales. Les modes d’accueil de la petite enfance. Monenfant. Disponible en ligne : https://www.monenfant.fr/web/guest/les-modes-d-accueil-de-la-petite-enfance

Service-Public. Allocations destinées aux familles. Disponible en ligne : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N156

Pajemploi Urssaf. Disponible en ligne : https://www.pajemploi.urssaf.fr/pajewebinfo/cms/sites/pajewebinfo/accueil.html