Sur Internet, tout n’est pas pour toi !


Internet est un espace où se côtoient des univers pour tous les âges. Au hasard d’un clic sur les réseaux sociaux ou sur les plateformes vidéo, tu peux tomber sur des images de violence ou de pornographie (images à caractère sexuel). Ce que supporte des adultes ou des adolescents peut te choquer et /ou te mettre très mal à l’aise. Voici quelques pistes pour savoir comment réagir face à des contenus inappropriés.

Internet et la pornographie

Il existe des sites pour adultes interdits aux moins de 18 ans dont le contenu est choquant pour ton âge. 

Pour protéger les enfants, l’article 227-24 du code pénal condamne de trois ans de prison le fait «  de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support un message […] pornographique […] lorsque ce message est susceptible d’être vu ou perçu par un mineur ».

Ce n’est pas de ta faute si des sites ne respectent pas la loi. Si tu aperçois ces images, tu peux dans un premier temps fermer la page Internet. Dans un second temps, tu peux en parler avec un adulte de confiance (parents, oncles / tantes, infirmière scolaire, professeur, …). Ce n’est pas facile mais essaye d’en discuter et d’exprimer ton ressenti face à ces images.
Ensemble, vous pourrez mettre en place des astuces pour que tu puisses retourner sur Internet en toute sécurité !

Internet et la violence

Sur internet, tu peux être confronté à des contenus violents, à des injures ou à des propos incitant à la haine. L’incitation à la haine est un délit pouvant aller jusqu’à 1 an de prison et 45.000€ d’amende.

Une image, une vidéo ou un commentaire peut aussi te blesser alors que des adultes ou tes copains semblent en rire. Chaque personne réagit différemment et tu ne dois pas rester seul avec ce sentiment de mal-être. Internet regorge de vidéos, de musique et de jeux mais aussi de contenus agressifs et c’est pour cela qu’il est important d’être accompagné et d’en parler. Essaye de prendre le temps d’apprendre où cliquer et de comprendre également certaines interdictions. A l’école ou dans ta famille, tu trouveras sûrement un adulte pour répondre à tes questions.


Sources :