Depuis 1 an, le Centre hospitalier de Gray expérimente un Hôpital et son enceinte extérieure « sans tabac » et fêtera à...
Implantée sur 3 des principales villes du département haut-saônois, à savoir Gray, Vesoul et Luxeuil-les-Bains, l’équipe pluridisciplinaire de la MDA...
Présentation: Pays Gralois

Le Pays Graylois se situe à l’Ouest de la Haute-Saône à équidistance de Dijon et de Besançon. Il est composé d’une ville principale, Gray et de 6 bourgs-centres : Autrey-les-Gray, Champlitte, Dampierre-sur-Salon, Fresne-Saint-Mamès, Gy et Pesmes.

Pays Graylois

Au 1er janvier 2016, le territoire compte un peu moins de 40.000 habitants et est composé de 4 communautés de communes : Val de Gray (37 communes), 4 Rivières (42 communes), Monts-de-Gy (25 communes) et Val de Pesmes (18 communes).

Les sites à visiter et les occasions de sorties ne manquent pas sur le territoire :
Ville d’Art, Gray possède un patrimoine bâti de grande qualité. Ce patrimoine est aussi présent sur l’ensemble du Pays, notamment dans les Petites Cités de Caractère que sont Bucey-lès-Gy, Champlitte, Gy, Pesmes et Ray-sur-Saône. Pesmes appartient même au cercle restreint des « plus beaux villages de France ».

Grâce à la Saône, le tourisme fluvial attire de nombreux plaisanciers. Le tourisme vert se décline quant à lui sur le territoire essentiellement autour de la randonnée (pédestre et équestre) et de la pêche.

Sans oublier la grande diversité des manifestations sportives et culturelles telles que le festival de musiques actuelles « Rolling’Saône » qui a accueilli en mai 2016, 16400 festivaliers sur trois jours ou encore Gray qui a accueilli une étape du championnat de France de clubs de triathlon en juillet.

Création d'une maison de l'adolescence en Haute-Saône

Implantée sur 3 des principales villes du département haut-saônois, à savoir Gray, Vesoul et Luxeuil-les-Bains, l’équipe pluridisciplinaire de la MDA 70 y accueille depuis le 1er mars les jeunes de 12 à 25 ans, leurs parents mais aussi les professionnels travaillant avec ce public pour répondre à toutes leurs préoccupations liées à l’adolescence (santé, scolarité, vie quotidienne, emploi, juridique…).

La MDA 70 se veut « un espace d’écoute, d’information, d’orientation, de soutien et de prévention » explique sa coordinatrice, Angeline DESPREZ ; l’accès est libre, gratuit et confidentiel.

Les adresses et horaires des différentes permanences physiques et téléphonique ainsi que de nombreux autres renseignements concernant cette nouvelle structure sont consultables sur son site internet, en ligne depuis le 1er février 2017 : www.mda70.fr

L’AHBFC, porteuse de la MDA haute-saônoise* s’est appuyée pour sa mise en place sur la collaboration de nombreuses institutions et structures partenaires (plus d’une vingtaine à ce jour : liste également disponible sur le site internet, rubrique Partenaires) afin de construire un réseau partenarial autour de l’adolescence en Haute-Saône.
*à l’instar de son homologue ouverte depuis 2013 sur « l’Aire Urbaine » (Belfort – Montbéliard – Valentigney – Héricourt)

Présentation : Vosges Saônoises

Le Pays des Vosges Saônoises est un Pôle d’Équilibre Territorial et Rural, il fédère aujourd’hui 7 communautés de Communes, soit 148 communes et 85800 habitants.
Il anime et met en œuvre des dispositifs en faveur du développement du territoire : Plan Climat Énergie Territorial, Programme LEADER, Contrat Local de Santé, Schéma de Cohérence Territoriale, contractualisation avec la Région, l’État.
carte-vosges-saonoises
En décembre 2016, le Pays des Vosges Saônoises signera son 2nd Contrat Local de Santé, avec l’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche Comté et la MSA. De nombreux partenaires locaux sont aussi investis dans la démarche.

Le Contrat Local de Santé est un outil proposé sous la forme d’un plan d’actions. L’objectif est de promouvoir une dynamique afin de réduire les inégalités sociales et territoriales. Le CLS s’intéresse ainsi à la santé de tous au sens large.
Prévention, promotion et éducation pour la santé : campagnes d’informations sur le dépistage organisé des cancers, améliorer la prévention du surpoids et de l’obésité des enfants, favoriser l’expression des adolescents, promouvoir le PNNS …

  • Amélioration de l’offre de soins et son accès : rencontres interprofessionnelles, découverte du territoire pour les étudiants en santé, développer l’accès des habitants au Centre d’Examens de Santé de la CPAM de Haute-Saône…
  • Réduction des risques sanitaires liés à l’environnement : engager un programme transversal d’éducation à la santé sur la thématique « santé – environnement » …
  • Information et d’échanges entre acteurs locaux.

logopvs-01

Cette démarche est participative, elle s’appuie sur les professionnels de santé notamment les libéraux, les collectivités, mais aussi les acteurs locaux impliqués dans le secteur social, sanitaire, éducatif, culturel…